29/01/2013

Pluie, Neige, Pluie... euh neige? Recette gateau pommes light

Ça y est ! nous n'avons (presque) plus de neige depuis hier. Car la pluie est revenue. Youpiii, pour toute la semaine en plus. Apparemment selon les échos des locaux (jeu de rimes fortuit) on est pas à l'abri d'une nouvelle période glaciaire sous la neige en Février...  

S - U - P - E - R


Je le vois bien autour de moi, c'est pas la grande forme pour tout le monde... Et moi la première... C'est le moment de la "petite-déprime-post-fin d'année". Le temps est pourri, les nouvelles résolutions, ben y'a encore du boulot et le porte monnaie... (no comment) : Bref, on en a gros sur la pomme. Donc on essaye de se changer les idées, de faire de nouvelles choses.

 C'est pourquoi je vous propose la recette d'aujourd'hui sous un nouvel angle. Nous allons en effet, plonger au "coeur" du gâteau. Essayons de comprendre le pourquoi du comment : Pourquoi c'est moelleux; pourquoi c'est gras, mais c'est pas grave; pourquoi le beurre; pourquoi le sucre; pourquoi les oiseaux et pourquoi le ciel (enfin pour les oiseaux et le ciel, on verra p'tet ça plus tard...). Et vous allez vous rendre compte qu'au final :


Alors premièrement on va voir comment rendre son gâteau plus léger et moins gras, car n'oublions pas qu'une des résolutions de 2013 est de manger plus sainement. Pour ce faire nous allons remplacer le beurre par de la compote de pommes.
"- Et Jamy, elle dit n'importe quoi... remplacer du gras par des fruits !! Pff !
- Au contraire Fred, c'est tout à fait censé, et même très malin, et pour cause : même si le gras du beurre (ou de l'huile) apporte  richesse et texture au gâteau, on l'ajoute principalement pour empêcher que les protéines de la farine ne se mélangent aux ingrédient liquides et ainsi former des traînées de gluten - car cette réaction donnerait au gâteau la texture d'un pneu en caoutchouc ! C'est pour ça qu'on vous dit souvent dans les recettes de garder les ingrédients secs et liquides dans des bols séparés jusqu'au dernier moment, et de ne surtout pas trop les mélanger ! La compote, comme le beurre, diminue cet effet chewing-gum tout en étant beaucoup moins calorique. CQFD
- Ahhhhhhhhhhhhh, et Jamy, on le mange quand ce gâteau alors, parce qu'il a l'air bon ^^
- Attends Fred, il faut d'abord que Marcel s’arrête chez l'épicier, j'ai plus de Lait Fermenté !!!!
- Il dit que c'est pas possible.
- Ralalalala mais comment je vais faire mon gâteau moi alors ?! Ah je sais, il suffit de rajouter un peu de vinaigre ou de jus de citron dans du lait normal et d'attendre que le liquide s'épaississe un peu....


- Mais Jamy, pourquoi on a besoin de lait fermenté ?
- Et bien Fred, quand on utilise du lait fermenté en pâtisserie l'acidité du lait  (ou du vinaigre, ou citron) réagit avec la levure et produit de petites bulles qui vont rendre le gâteau plus moelleux. De plus un verre de lait fermenté est moins calorique et apporte les même effet qu'un verre de lait entier.
- D'accoooord, bon alors c'est bon, on peut goûter maintenant ?  Parce que Marcel il a fini les derniers Figoulu ce matin et y'a plus rien a manger !!

Recette gateau allégé aux 2 pommes - muffinzlover.blogspot.fr

Gâteau allégé aux 2 pommes
d’après cette recette

Ingrédients

- 325g de farine
- 1 càs rase de cannelle
- 1 sachet de levure
- 110g de beurre salé fondu
- 110g de compote de pommes sans sucre
- 200g de sucre roux
- 3 oeufs
- 85g de lait Ribot ou fermenté (ou lait normal mélangé à 1càc de jus de citron ou de vinaigre blanc qu'on laisse poser 5 min)
- 4 pommes pelées et coupées en petits morceaux

Préparation
  • Comme l'a expliqué Jamy, il faut bien séparer : dans un bol on mélange les ingrédients secs : farine, cannelle et levure. Dans l'autre le beurre, le sucre, la compote, les oeufs et le lait. 
  • Puis à la spatule, on incorpore les ingrédients secs dans le mélange liquide et enfin on rajoute les pommes. 
  • On met dans un moule beurré et fariné et zou : 1h au four à 175°C (avantage : ça chauffe la pièce quand il fait froid, nickel pour cette période de l'année.)
  • Une fois le cake sorti du four, on attend bien 40 min avant de le démouler.


Dernière chose qui n'a rien à voir avec la compote : dimanche après-midi, alors que nous assistions au commencement du règne d'une nouvelle semaine de pluie, Joce et moi-même avons choisi de nous cacher sous les couvertures du divan et de regarder un film : Skyfall (le dernier James Bond, au cas où il y aurait des ermites). 
Perso je n'ai jamais été fan des films de la série : soit je m'endors avant la fin, soit je décroche à la 14 ème minute de la 1548 ème scène d'action et commence à mentalement faire la liste de tout ce que j'ai à faire avant la fin de la semaine... Autant vous dire que dimanche, quand Joce a pressé play, j'avais une tasse de thé dans la main gauche et la main droite dans mon sac de tricot, prête à dégainer les aiguilles au moindre signe d'ennui. 
Et bien on va dire que mon énième écharpe n'a pas pris beaucoup de centimètres ce jour là... J'ai été très agréablement surprise (pas par la tête de M. Craig, qui n'a vraiment pas été épargné sur ce coup là, mais bon y'a quand même de bons "pecs" rassurez-vous les filles.) Je ne gâcherais pas la surprise pour ceux qui ne l'ont pas encore vu (s'il y en a, parce que vous êtes quand même presque 7 millions à être allé au ciné, plus les autres...), on va dire que mise à part la première scène du film : une poursuite en voiture-moto-pelleteuse-train de 13 minutes, c'est le seul James bond que j'ai aimé (bon je les ai pas tous vu... soit) et que c'est un très bon film, qu'on soit fan de 007 ou pas. 


Allez James, fait pas la tête, on sait que la peinture c'est pas ton truc... et prends donc une part de gâteau avec ton Vodkatini !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire