27/08/2013

Une belle robe - Recette truffes à l'orange

Cuisiner de bons petits plats, c'est bien, et boire un bon vin avec c'est encore mieux ! Pour ça rien de tel qu'une petite visite chez le producteur pour se procurer la marchandise à la source. Ça tombe bien, Joce a un cousin qui fait du vin, et pas n'importe lequel, un grand vin de bourgogne !


Pour tout dire, on s'est rendu dans la région pour assister à une fête de famille, pas un, mais deux anniversaires de mariage (noces de porcelaine). Du coup j'ai pu rencontrer pour la première fois tous les cousins, oncles et tantes de Joce, dont j'avais beaucoup entendu parler, mais jamais vu. Comme vous pouvez vous en douter, on a bien manger, et bu... avec modération (enfin moi surtout). Le cousin de Joce nous a fait déguster les différent vins de sa production toute la soirée, on a donc été faire un tour dès le lendemain matin (avec un mine des plus fraîche... bien entendu) dans le domaine Le Virolys, situé à quelques kilomètres de là. 


Cécile et Laurent nous on d'abord fait visiter leur tout nouveau chai, la salle des fûts de chêne, les cuves, le conditionnement, toussa, toussa... , je ne rentrerai pas dans les détails techniques car je ne veux pas dire de bêtises, ça serait dommage !


Puis la partie intéressante : la dégustation (si, mais si, c'est intéressant la dégustation, enfin moi je dirai même que j'ai trouvé ça passionnant). Pour la petite histoire, le domaine de Virolys est situé dans le village de Viré (au dessus de Mâcon, 100km au nord de Lyon pour les stars de la géo comme moi) c'est pour ça qu'il produit du Viré-Clessé, un vin blanc issu d'un cépage de Chardonnay (et comme j'ai toujours dit, Chardonnay = bon, enfin y'a surement des mauvais Chardonnay, mais pas celui là ^^)


Pendant que ça discute mécanique, j'en profite pour m’éclipser quelques instants et faire un petit tour dans les vignes, où les vendanges ne vont plus trop tarder... Cécile m'explique que les vignes sont cultivées suivant des méthodes traditionnelles et en lutte raisonnée. Les engrais utilisés sont entièrement naturels et produits sur l'exploitation (ils ont en plus du vignoble, pas mal de bovins; donc je vous fait pas de dessin, Capiche? ) 


Enfin pour ce qui est du nom "Virolys", c'est en fait une monnaie clunysoise du XIIeme siècle (Cluny étant à 10km de Viré) et Cécile s'est inspirée de motifs de l'abbaye pour dessiner l'étiquette... j'espère que j'ai bon, en tout cas c'est pas Gabin, le gentil gardien du lieu qui me contredira ^^ Il n'y a pas encore de site internet mais voici les coordonées : Domaine Le Virolys, Cécile & Laurent Gondard, 9 rue en Baclot, 71260 VIRE, email - laurent.gondard071@orange.fr )

Joce, ou comment avoir l'air intelligent un verre à moitié plein à la main.
 On est reparti de là le coffre plein de cartons de bouteilles (pas que pour nous, la sœur de Joce a aussi fait des réserves, non mais..., je vous voyais venir), pour retourner manger encore un peu (ah ben ça faisait longtemps tiens). Et comme je n'aime pas arriver les mains vides, beau-papa m'avait conseillé une semaine avant de faire des "petits trucs sucrés". Pas de souci, on sera combien? une centaine... a oui..., ok..., d'accord... no problemo.


Comme il ne faut jamais rater une occasion, j'en ai profité pour tester 3 nouvelles recettes (histoires de faire participer les cent-et-quelques cobayes qui se présentaient à moi ^^). Et à l'heure du café j'ai donc sorti de mes sacs : sablés au limoncello, bouchées choco-coco et sans grande conviction des truffes à l'orange et au Cointreau.


Je dit sans grande conviction, car j'avais quand même goûté chacun des desserts avant de les apporter (c'est normal), et les truffes était celui qui m'avait le moins plu. Je me suis même dit que je ne les referai pas. Et bien que nenni Valérie, tout le monde est venu me voir en me disant que ces truffes étaient "géniales". Pas "elles-pourraient-battre-Kasparov-en-2-coups" géniales mais plutôt " elles-sont-fondantes-et-ont-ce-parfum-délicieux" géniales.  Bref, ayant peur d'être reniée de la famille pour des générations, et à la demande générale des gens ayant goutté ces truffes en ce dimanche 25 août 2013 15h, je vous livre la recette des :

Recette truffes à l'orange - muffinzlover.blogspot.fr


Truffes à l'orange
pour une trentaine de petites truffes
d'après cette recette

Ingrédients

- 55g de beurre
- le zeste d'une demi orange
- 3 càs de crème fraîche
- 200g de chocolat blanc
- 1 càs de Cointreau, Grand Marnier ou toute autre liqueur d'orange
- quelques gouttes de colorant alimentaire rouge et jaune (optionnel)
- 30g de sucre en poudre

Préparation
  • Dans une petite casserole, faire fondre le beurre avec le zeste d'orange. Rajouter la crème fraîche et bien mélanger.
  • Verser la préparation bien chaude sur le chocolat blanc coupé en petits morceaux dans un bol. 
  • Mélanger jusqu'à ce que tout le chocolat soit fondu
  • Ajouter la liqueur et le colorant
  • Couvrir et placer au frigo pendant 2h à une nuit
  • à l'aide d'une cuillère a café, prendre un peu de crème et la rouler dans les mains pour former la truffe, puis la faire rouler dans un petit bol de sucre glace.
  • Se conserve au frigo 1 semaine ou au congélateur jusqu’à 1 mois.

3 commentaires:

  1. Joce a vraiment l'air de voyager après la dégustation :)
    Jolies photos... Bel article... et la recette à mettre de coté :)

    RépondreSupprimer
  2. merci Audrey... je ne sais pas si je vais les réussir aussi bien que toi... Bel article sur les Gondard's, laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence, comme la plupart des recettes du blog, cette recette est très simple à réaliser ! Le plus dur c'est de se lancer... ;-)

      Supprimer