15/02/2014

Un week-end à Edimbourg - Recette verrines framboises-biscuits roses

Et voilà, encore loupé, pourtant c'était pas loin, j'ai encore presque failli faire un post à l'heure et en temps voulu pour la St Valentin... PRESQUE. Enfin ça c'est rapport à la recette, car le reste n'a rien à voir avec Cupidon. 


Mi-janvier nous avons rejoint le temps d'un week-end Caro, en déplacement pour son boulot, en Ecosse. Je vous propose donc aujourd'hui un petit récap en images et quelques bonnes adresse sur Edimbourg.


On a commencé notre visite de la ville, par un petit tour... au cimetière (St Cuthbert Parish), ça donne le ton ^^ 
Situé en contre-bas du château, on y trouve les tombes du célèbre écrivain Thomas de Quincey et de John Napier, l'inventeur du logarithme.  Oui à cette époque de l'année, ça ressemble pas mal à un décor de film d'horreur.


Pour égayer un peu, nous avons fait le tour du Farmers' market qui s'installe tous les samedi matin aux pieds du château (Castle terrace). Sur les étals des produits frais, locaux, et souvent bios.



A deux pas de là, se trouve le Ghillie Dhu (2 Ruthland Place), un pub sur 2 étages où l'on a pu manger le samedi soir, avec de la musique live, comme il y en a souvent le week-end. Pour le trouver c'est facile, il est juste a coté du Kyloe, le resto grill avec une vache qui prend l'air à la fenêtre.


La rue la plus touristique d'Edimbourg est le Royal Mile, elle part du château et va jusqu'au Parliament. On y trouve principalement des boutiques de souvenirs et des bars,et biensur... des joueurs de cornemuse (Bagpipes) dont la douce mélodie résonne dans tout le centre ville. 


Le samedi midi, nous avons justement lunché dans un petit salon de thé sur la fin du Royal Mile : Clarinda's Tearoom (66 Canongate). Clarinda était une amie du célèbre poète écossais Robert Burns. 


Déco kitch à souhait, une ambiance comme chez Granny avec napperons et vieille vaisselle. Les serveuses sont super sympas, on y mange très bien, et pour pas cher. Pleins de pâtisseries faites maison et comme partout, le haggis bien sur.


En remontant Canongate vers le château, on a pu admirer les pubs et bâtiments en vieilles pierres, malgré une pluie battante (pfff on est habitué nous maintenant). 



Enfin, commençant a être bien trempé, on a quand même décidé d'aller faire un tour au musée national, il est très sec, très grand, très intéressant et très gratuit.  Soit 4 bonnes raisons de ne pas s'en priver.



On en apprend bien sur sur l'histoire de l'Ecosse, mais aussi les sciences et technologies et tout sur le fameux tissus en laine à carreaux appelé Tartan. Du toit du musée il y a une jolie vue panoramique sur toute la ville. 



Juste en face du musée se trouve The Elephant House. Un salon de thé réputé pour avoir été le repère de plusieurs écrivains dont JK Rowling, l'auteur de la saga Harry Potter. Rien d'exceptionnel, beaucoup de monde et de bruit, et en plus les boissons ne sont pas données, mais vous aurez un petit dessin sur votre tasse. Bref, il y a mieux pour boire son thé quand sonne l'heure ^^


Impossible de visiter Edimbourg sans aller dire Hello à Bobby, posté lui aussi juste en face du Musée. Bobby Greyfriars est le chien le plus célèbre d'Ecosse sont histoire à même été adapté en film par Walt Disney dans les années 60 (si vous avez 1h30 et un bon niveau en anglais, vous pouvez cliquez ici). Après la mort de son maître en 1858, Bobby passa 14 années à veiller sur sa tombe, devenant ainsi un symbole de fidélité pour tout le pays. 

Coté cuisine, on mange pas mal de plat à base de pommes de terres, du poisson et le haggis. En plus des pubs, il y a beaucoup de restaurant végétariens et indiens. Pour ce qui est des spécialité sucré, on retrouve bien sur le Shortbread (un petit sablé) mais aussi les fudges, que l'on a goûté sur Canongate dans la boutique The Fudge House. Il y a une multitude de parfums, notre préféré à l'unanimité : Chocolate Rocky Road, avec des morceaux d'amandes et de noix du brésil grillés.


La plus belle rue de la ville, selon nous : Victoria Street. Dans un virage et en pente, on y trouve plusieurs petites boutiques et restaurants derrières des façades colorées. 


On a terminer la journée du samedi par THE attraction à faire à Edimbourg, un Ghost Tour. Il y en a une multitude de proposé, principalement tous autour de St Gilles. Ce sont des visites guidées, relatant les célèbres histoires de tortures, meurtres et fantômes de la ville. Nous avons terminé la notre par une visite des voûtes souterraines avec pour seul éclairage la lumière d'une seule bougie (celle de notre guide). On est passé par la société Mercat Tours

Le dimanche matin a été dédié à la visite du château. Cette forteresse se trouve en plein milieu du centre ville, et regroupe plusieurs bâtiments militaires.


On y trouve le célèbre canon de 13h, duquel le maître tire un coup (à ne pas replacer hors contexte) tous les jours (sauf le dimanche, il se repose). Mais aussi une reconstitution des prisons de guerre. On peut également admirer les joyaux de la Couronne d'Ecosse dans le palais royal.


Ce n'est qu'en fin d'après midi, que le soleil nous est apparu, juste avant le départ :-( On a quand même pu visiter la Cathédrale St Gilles et entendre un dernier petit air de Cornemuse avant de retourner chercher nos valises dans la chambre d’hôtes où nous avons séjourné : Edinburgh Central Guest House. L'établissement est très bien situé, dans une rue calme et à 5min à pied de la gare. La responsable Morag est très serviable et les chambre joliment aménagées. 


Voilà pour notre petit séjour à Édimbourg, j'espère que tout ça vous aura donné envie d'y aller faire un tour, c'est une ville très propre et on y mange bien pour pas trop cher, sans oublier les nombreuses attractions et magasins et enfin les Écossais sont vraiment très accueillants !


On en revient donc à la recette... initialement prévu pour la St Valentin. Bon ben il ne vous reste plus qu'a la doubler et à la faire pour toute la famille, ou alors... la lui faire n'importe quel jour, pas besoin d'une date précise pour déguster ce léger petit dessert frais à base de framboises et biscuits de Reims. (un prochain post sera sur notre visite de la capitale du Champagne, qu'on a fait en... septembre dernier !). 

Recette verrines framboises et biscuits roses - muffinzlover.blogspot.fr


Verrines aux Framboises et Biscuits de Reims façon tiramisu
pour 2 personnes

Ingrédients


- 1 œuf
- 125g de mascarpone
- 30g de sucre roux
- 1 sachet de sucre vanillé
- 100g de framboises écrasées (en mettre 2 de coté pour le décor)
- 5 biscuits roses de Reims (à défaut des boudoirs)
- liqueur de framboise (facultatif)

Préparation
  • Dans un bol, bien mélanger le jaune d’œuf, le mascarpone et les sucres.
  • Monter le blanc en neige et incorporer le délicatement au mélange précédent.
  • Imbiber 2 biscuits dans un fond de liqueur de framboise et en déposer un au fond de chaque verrine (ou l’émietter grossièrement directement dans le fond du verre si vous n'utiliser pas de liqueur).
  • Dans chaque verre, verser un quart des framboises par dessus le biscuit puis un quart de la préparation au mascarpone.
  • Répéter une fois (biscuit, framboises, crème).
  • Terminer en émiettant un biscuit sur le dessus des verrines et poser une framboise au centre.
  • Placer au frigo minimum 4h.

Vous aimerez aussi peut-être :


  Recette Verrines tropicales - muffinzlover.blogspot.fr
Verrines Tropicales
      Recette Popsicles Yahourt et Citron - muffinzlover.blogspot.fr      
Glaces Yahourt et Citron
Recette Danette fait maison - muffinzlover.blogspot.fr
Danette maison
Recette Gateau à la rhubarbe - muffinzlover.blogspot.fr
Gateau à la rhubarbe


4 commentaires:

  1. Coucou vous deux...Bravo et merci pour cette jolie découverte en photos d'Edimburg..cela donne envie d'y aller c'est sur...Bisous à tous les deux....JP... bon dimanche à vous, je pars dans un moment chez Caro ET Vero...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus on peut trouver de bons tarifs sur les vols aller-retour en week-end, donc plus aucune raison de s'en priver ^^

      Supprimer
  2. Super pour le reportage, et aussi pour la recette, bisous, Josette

    RépondreSupprimer