30/03/2015

Paques au balcon, brioche dans la maison - Brioche japonaise aux pralines

Bonjour, bonjour les amis,
le printemps est enfin là, et dans quelques jours ce sera Pâques.
Et à nouveau je suis pile poil à l'heure (d'ailleurs je m'épate moi même sur ce coup là) avec une recette de brioche !
C'est un des desserts traditionnels de Pâques dans de nombreux pays : la Mouna en Algérie, le Koulitch en Russie, les Hot Cross Buns pour les anglo-saxons, la Tsoureki chez les grecs, Babka en Pologne, etc...

Recette brioche japonaise (hokkaido) aux pralines roses - muffinzlover.blogspot.fr
Ce que je vous propose aujourd'hui c'est un mélange entre 2 cultures : une brioche façon soleil levant, fourrée de pralines roses bien de chez nous ! 
Mister Papa est originaire de Lyon, donc quand la belle famille est venue nous rendre visite la semaine dernière, j'ai décidé de leur faire un petit clin d’œil culinaire. 
Ce pain au lait ou brioche japonaise (ou Hokkaido, de l’île du même nom, réputée pour son lait) ressemble à notre brioche traditionnelle française, sauf qu'elle utilise un roux qui lui donne son moelleux et permet une conservation plus longue et naturelle: le Tangzhong (à vos souhaits!). Il y a aussi moins de beurre et d’œufs que dans une recette de brioche classique, pour un résultat tout aussi gonflé et délicieux. 

Les pralines sont facultatives, vous pouvez bien sur faire la brioche nature pour le petit déjeuner ou le goûter, accompagnée de confitures ou pâtes à tartiner.
La préparation à l'air longue et compliquée, mais que nenni ! Il faut juste s'armer d'un peu de patience le temps des levées, sinon c'est un jeu d'enfants.

Depuis le temps que les copains m'enquiquine avec ça : "mais quand c'est que tu mets la recette de la super brioche sur ton blog ??!!" et bien VOILA ! :

Recette brioche japonaise (hokkaido) aux pralines roses - muffinzlover.blogspot.fr

Brioche japonaise aux pralines
d'après des dizaines de recettes trouvées sur la blogosphère culinaire

Préparation : 5min + 5min + 5min + 2min
Repos : 2 à 4h
Cuisson : 30min

Ingrédients

Tangzhong:
- 40g de farine
- 100 ml d'eau
- 100 ml de lait

Brioche:
- 50g de beurre fondu refroidi
- 55g de lait tiède (pas plus de 25°C, sinon la levure risque d'être assassinée!!)
- 25g de levure de boulanger fraîche
- 540g de farine 
- 85g de sucre 
- 8g de sel
- 2 petits œufs
- 60g de crème fraîche
- 100g de pralines roses concassées

Préparation
  • La veille on prépare le Tangzhong en mélangeant dans une petite casserole tout les ingrédients sur feu doux pendant quelques minutes. Si vous avez un thermomètre, ça doit atteindre 65°C, pour les autres, quand ça ressemble à de la crème pâtissière, c'est bon ! Laisser refroidir, placer dans un petit récipient fermé et mettre au frigo.
  • Ça y est c'est le jour B (comme Brioche), on sort le Tangzhong du frigo pour qu'il soit à température ambiante, on fait fondre le beurre, on dilue la levure dans le lait et on mélange les 2 œufs dans un petit bol. 
  • Dans le bol du robot pâtissier (oui c'est mieux quand même pour pétrir la pâte) il faut mettre la farine, le sucre, le sel, la crème fraîche, le lait et le Tangzhong. Rajouter 85g d'oeuf et conserver le reste pour la dorure.
  • Pétrir la pâte pendant 5 min à vitesse 2, rajouter le beurre fondu puis pétrir à nouveau 5 à la même vitesse.
  • Couvrir le bol de film plastique et laisser lever la pâte (elle doit doubler de volume) dans un endroit chaud et sans courant d'air pendant 1 à 2h (astuce infaillible: j'allume mon four à très basse température pendant quelques minutes, puis je l'éteint et je met le bol dedans).
  • Verser la pâte sur un plan de travail fariné et la dégazer en la pétrissant légèrement. Séparer en 3 parts égales. Pour chaque part : on forme un boudin que l'on aplatit à la main, on réparti une poignée de pralines, puis on rabat le haut vers le centre, puis le bas vers le centre, et on roule de droite a gauche (ou l'inverse) pour former un escargot, que l'on place dans un grand moule à cake recouvert de papier cuisson (vous avez rien compris ? je vous fait confiance pour trouver les photos explicatives sur les dizaines de blogs qui l'on déja fait, et que j'ai eu la flemme de faire, hihi !)
  • Une fois les 3 escargots dans le moule, on recouvre d'un torchon propre et on remet la brioche à lever 30 à 50 min (le truc du four fonctionne toujours pour cette partie).
  • Pendant que le four préchauffe à 170°C, on badigeonne la brioche du reste d’œufs, et on parsème de quelques pralines (ou gros sucre, ou rien). Puis on fait cuire 30 min.
  • On admire le travail et on se régale !

Cette brioche se conserve parfaitement sur plusieurs jours dans un sac hermétique, et se congèle aussi très bien (au cas où il en resterait après le 1er jour....)




5 commentaires:

  1. Superbe découverte ! Tes photos sont splendides !
    Bises d'Athènes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mary !
      Bises de Picardie ^_^

      Supprimer
  2. Comme elle a l'air top cette brioche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr ;-) Elle est taupe niveau la brioche !

      Supprimer
  3. Tes photos sont superbes et ta brioche des plus appétissantes !!!
    Merci de suivre mon actualité sur hellocoton, ce qui m'a permis de découvrir ton blog dont la visite rapide m'a mis l'eau à la bouche !

    RépondreSupprimer