24/06/2015

Merci Papi - Gateau citron et myrtilles

Voilà l'été, enfin l'été, toujours l'été, encore l'été !

Dimanche dernier, c'était le 1er jour de la belle saison, et c'était aussi la fête des pères.
Depuis que l'on s'est exilé dans le nord, le mien est loin, et même si l'on a jamais été trés "proche", je voulais profiter de ce post pour lui rendre un petit hommage (il est toujours là, ne vous inquiétez pas, tout va bien, enfin... il devrait quand même faire un peu plus d'exercices ;-) 
Il a toujours été là pour ses enfants, sur tous les plans, et même si l'on n'a jamais passé des heures à discuter, je sais qu'il sera toujours là pour nous, qu'on en ai besoin ou pas.
Sous ses airs parfois un peu bourrus, c'est une des personnes les plus généreuses que je connaisse, mais il est discret et il faut vraiment bien le connaitre pour le savoir. C'est un homme d'actions plus que de paroles, et il en a fait des choses ! 
La dernière fois que l'on s'est vu, il rencontrait sa petite fille, et, à ma grande surprise, a fait preuve de beaucoup de tendresse et d'attention à son égard, aussi bien physique que morale. 
Quand on est grand, on ne se rappelle que très rarement de la manière dont nos parents s'occupaient de nous bébé. Moi je me rapelle des samedi soir passés dans la cuisine, où mon père nous apprenait, avec mon frère, à garnir les pizzas faites maison, il fallait bien mettre les ingrédients partout sur la sauce tomate, et ne pas laisser de trous ^^
Aujourd'hui je fais toujours des pizzas (mais pas forcément le samedi) et j'espère bientot pouvoir en faire avec notre petite gambas. En attendant, je voulais juste dire : 
Merci Papa, et pour elle, Merci Papi.
(et merci maman, pour lui avoir fait lire ces quelques lignes, car même s'il ne se prive pas pour déguster les plats une fois préparés, les recette des cuisine lui, il s'en fiche un peu, et passe donc rarement sur ce blog.)


Je ne sais pas si la gourmandise est héréditaire, mais en tout cas, je sais que comme mes deux parents, je perpétue la tradition familliale. D'ailleurs la dernière fois qu'il est venu nous rendre visite, j'ai préparé pour mon père ce gâteau au citron et myrtilles, qui n'a pas duré plus de 24h ("ah, mais c'est fait pour être mangé non? " comme il dit tout le temps). 


Au cas où vous ne le sauriez pas, la myrtille est un fruit délicieux et magique. Parmi ces nombreux bienfaits : c'est le fruit le plus riche en antioxydant, elle améliore la mémoire, est bonne pour le coeur, réduit les risque de diabète et... aide à maigrir ! (attention, je n'ai pas dit que ce gâteau faisait maigrir, mais les myrtilles, qu'on soit bien d'accord :-)


Gâteau au citron et myrtilles - muffinzlover.blogspot.fr

Gâteau aux myrtilles et citron
d'après cette recette

Ingrédients

- 110g de beurre demi sel ramolli
- 150g de sucre + 2 c. à s.
- le zeste d'une citron
- 1 oeuf
- 1 c. à c. d'extrait de vanille
- 250g de farine + 2 c.à s.
- 1 sachet de levure chimique (10g)
- 120 ml de lait fermenté ou ribot 
   (ou demi-ecrémé mélangé avec 2 càs de jus du citron)
- 150 à 200g de grosses myrtilles fraiches ou surgelées

Préparation

  • Préchauffer le four à 175°C, recouvrir un plat à gratin d'environ 20x30cm de papier cuisson.
  • Dans un grand bol, fouetter au batteur électrique le beurre, le sucre et le zeste de citron jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux. Ajouter l'oeuf et la vanille et mélanger à nouveau.
  • Verser les myrtilles dans un bol avec 2 cuillères a soupe de farine et bien mélanger pour qu'elles soient bien enrobées (cela évitera qu'elles tombent au fond du gâteau pedant la cuisson). Mélanger le reste de farine à la levure et ajouter au mélange beurre-sucre-oeuf en alternant avec le lait. Incorporer enfin les myrtilles, le mélange est très épais, c'est normal.
  • Verser dans le plat, aplatir la surface et soupoudrer avec 2 cuillères à soupe de sucre. Faire cuire 45 min.
  • Sortir le plat du four et laisser refroidir avant de déguster.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire