17/11/2015

SBC #8 - Part 1 - Jambalaya


Bonjour tout le monde !
Dans quelques jours aura lieu le Salon du Blog Culinaire de Soissons (SBC #8 pour les intimes). J'y participe pour la 3ème fois et vous propose pour cette édition 2015 un reportage en 3 parties, étalées sur la semaine à venir (et donc 3 recettes !).


On commence aujourd'hui avec une visite chez un agriculteur picard : Didier Cassemiche. Didier produit depuis quelques années du safran sur une petite surface à coté de la ferme familiale, à Oigny en Valois.

Le Safran de Retz
Didier CASSEMICHE
Ferme de Baisemont
02600 Oigny en Valois
Page Facebook

Et si on lui rend visite c'est que je serai à ses cotés dimanche après midi, au salon, pour un atelier masterclass culinaire autour du safran. Cette épice que l'on appelle '"l'or rouge", et comme vous le savez très certainement l'une des plus chère du monde. Il fut longtemps utilisé comme colorant naturel pour les tissus, et on l'utilise encore pour soigner, notament en homéopathie. Dans la cuisine il parfume et teinte les plats pour le plaisir de nos pupilles et papilles...


L'aventure du safran a commencé pour Didier en 2010, quand il récupère dans une jardinerie une dizaine de bulbes de Crocus Sativus, la fleur mauve qui va donner le safran. Après une première floraison réussie, il décide de se lancer dans une culture un peu plus importante, et depuis double sa production d'année en année (tout en restant raisonné).


La récoltes des fleurs de safran se fait sur 4 semaines environ, en octobre. Et comme pour la plantation tout se fait à la main et en famille ! Un travail minutieux et de longue haleine, sachant qu'au final cette année environ 200g de safran ont été produit. Une fois les fleurs ramassées, les pistils sont extrait à la pince pour ne pas les abimer, puis séchés. Le safran est alors stocké dans des pots pendant plusieurs mois afin que les aromes se développent. 
La récolte de la saison passée est donc vendue tout au long de l'année aux particuliers et restaurateurs locaux.


Pour ceux qui sont dans le coin, et veulent cuisiner avec le safran de Didier, rendez-vous à Soissons, dimanche au SBC (programme officiel) pour un atelier où je vous apprendrai à faire des Nankhatai (à vos souhaits) cookies indiens aux épices et ferai une démo de préparation du Jambalaya, dont je vous donne aujourd'hui la recette.

Le Jambalaya est un plat créole/cajun que j'ai découvert lors de mon voyage à la Nouvelle Orléans il y a plus de 10 ans. C'est une des recettes les plus populaires de la Louisiane, qui est à l'origine un plat de pauvre, car il rassemble les restes de poisson, viande et riz que l'on pouvait trouver dans une cuisine. Le mot "Jambalaya" vient du français "jambon" et de l'africain "ya" qui signifie riz, il illustre parfaitement le melting-pot que représente la cuisine cajun.


Recette Jambalaya - muffinzlover.blogspot.fr

Jambalaya
pour 4-6 personnes

Ingrédients

- 110g de chorizo tranché fin
- 400g de blancs de poulet émincés
- 1 branche de celeri émincée
- 1 gros oignon émincé
- 1/2 poivron vert émincé
- 2 gousse d'ail émicées
- 200g de riz long grain
- 1 càc de thym
- 450g de tomates en dés 
- 50 cl de bouillon de volaille
- 2 feuilles de laurier
- quelques gouttes de Tabasco
- 4 pistils de safran
- 15 crevettes décortiquées crues

Préparation
  • 1 à 2 jours avant, laisser tremper le safran dans une petite quantité d'eau. 
  • Dans une sauteuse, faire revenir dans 2 c. à S. d'huile d'olive le chorizo et poulet jusqu'à ce qu'il soit bien doré. Reserver mais garder les sucs dans la sauteuse.
  • Faire revenir les légumes (céleri, oignon, poivron, ail) pendant 5 min, puis ajouter le riz et le thym et bien mélanger pendant 1min.
  • Verser les ingrédients restant (tomates, bouillon, laurier, tabasco, eau safranée) ainsi que le poulet et chorizo et laisser mijoter à feu doux 10min en remuant réglièrement pour ne pas que le riz accroche.
  • Ajouter les crevettes en les enfonçant légèrement dans le riz et poursuivre la cuisson 10 à 15min de plus.
  • Servir immédiatement. 


Voilà, c'est tout pour cette 1ère partie sur le SBC #8, rendez vous très vite pour la seconde partie !



Crédit photos pour ce post : D. Cassemiche

1 commentaire: